Hier soir je me suis donc retrouvée toute seule. Mon père est allé chez mon oncle et ma tante pour réveillonner. J'étais toute seule, je n'ai pas fêté, et à la place j'ai regardé Into the wild. Et j'ai beaucoup aimé! Je ne me suis pas préoccupée de l'heure et c'est quand j'ai entendu les feux d'artifice que je me suis rendue compte que c'était la nouvelle année. C'était un très bon non-réveillon. Ce n'est en rien triste de ne pas fêter, je trouve, c'est très reposant et calme. Mon portable est toujours éteint. J'ai prévu de ne l'allumer qu'à midi... Je ne sais pas trop pourquoi je fais. Mieux vaut ne pas chercher à comprendre.

Je ne vais pas prendre de bonnes résolutions pour 2010. Je n'ai pas tenu celles de 2009, que j'avais pourtant écrites sur un cahier (que j'étais naïve!)... J'en ai juste tenu quelques unes. Peu importe...

Plus que trois jours de vacances. Je suis déprimée. Je ne me sens pas d'y retourner. J'ai la douce impression que la prépa est terminée. Mais non. Le plus dur est encore à faire.

Sur ce, je vais essayer de faire ce DL de maths auquel je ne comprends rien, en espérant qu'en passant la nouvelle année, un bon génie des maths ait été généreux avec moi (oh mon dieu, je suis toujours aussi naïve!).

Et puis histoire de commencer 2010 dans le monde des bisounours :