plus leur amour vous retient.

Je suis en vacances depuis hier, j'ai des milliers de choses à me raconter ici, mais je manque déjà cruellement de temps...
Je pars au ski demain. Les profs ne nous ont pas dit "bonnes vacances" mais "bonnes révisions"...
Je fais des tas de cauchemars. Celui de cette nuit a dû être particulièrement horrible même si je ne m'en souviens que partiellement. Moi qui me plaignais de ne jamais rêver... Je suis fatiguée. J'évite de me regarder dans la glace. Même le maquillage ne dissimule plus mes cernes.
Je suis intolérante. Profondément intolérante.
Lundi, F. s'est fait sortir de cours parce qu'elle arrêtait pas de parler. Mardi, on avait un exposé à faire H. et moi. Pendant qu'elle parlait, j'ai regardé notre public, et j'ai remarqué que F. se bouchait les oreilles. Je n'ai rien dit sur le coup, j'en ai parlé aux filles après. R. et R. passaient juste après nous. R. lui a fait une réflexion pendant l'exposé parce qu'elle n'arrivait pas à entendre la question d'une autre fille tellement elle parlait fort. Petit clash. On jubilait. Même les faux-culs. Le prof l'a ensuite sortie du cours parce qu'elle envoyait un sms. Vivement la fin, l'ambiance se dégrade.
Mercredi soir, nous avons fêté nos permis.
Hier, je suis rentrée avec L. et nous avons failli mourir par ma faute. Je fais que des conneries. Et là, j'ai calé quand fallait pas. Dimanche soir, en rentrant, le tableau de bord s'éteignait, et j'étais pas très rassurée. Je crois que j'ai la poisse avec cette voiture.
A. n'est plus sur facebook. Je ne sais pas comment faire pour obtenir des nouvelles.
En entendant la chanson de Holden, au moment de "moins les gens vous aiment, plus leur amour vous retient", je me suis rendue compte que oui, c'était exactement ça.
C'est tellement compliqué tout ça.
Je suis fatiguée, je rêve d'acide sur la peau...
J'ai l'impression que toutes les femmes autour de moi sont enceintes.
J'ai dit au revoir à ma dentiste, qui n'a pas été très cool pour cette dernière séance, alors que, quand même, je venais de lui laisser un chèque de 500€. Merde, quoi.
Je n'en peux plus d'être aussi lunatique avec BonAmi.
Bref, j'en ai marre.

Vivement le ski.