Je rentre à MA maison la semaine prochaine :  youpi!

Je prends le train mercredi soir à 19h40, et j'arrive presque à minuit et c'est un direct, donc pas de changement de gare : youpi !

Bon, du coup, je sèche le cours de jeudi matin, parce que sinon je pars le jour de la grève, autant dire que je ne pars pas. 

Et là, je me demandais : pourquoi ne pas envoyer de message à S. pour savoir s'ils sont dispos pour qu'on se voie au moins 5 minutes, histoire de se faire un bisou (oui, je fais des longs bisous, et alors?)?

Mais j'hésite. Parce que si elle me répond "non", je ne me sens pas assez forte pour essuyer ce refus, et je ne me sens pas suffisamment bien pour m'en foutre. Dur, dur.

Je suis fatiguée, c'est affreux. Je me suis levée à 11h40, alors que je me suis couchée à 1h, et que je n'ai même pas été à l'OB dégueu où on jette de l'alcool sur les gens, où on embrasse n'importe quelle bouche qui passe près de la notre, et où on se couche tard (tôt, en fait).

Ma vie est passionnante.