J'ai l'impression qu'il s'est passé un milliard de choses depuis la dernière fois que je suis venue ici (seulement 10 jours en fait, ahah). Tellement que je ne sais pas par quoi commencer. Je ne peux même pas espérer faire ça chronologiquement, étant donné que j'ai parfois l'impression de vivre 2 journées en une seule. C'est assez bizarre. Bref.

Du cool, pour commencer : le week-end de désintégration. Vraiment très sympa! On a loué un super gîte de dingue, et on a bien rigolé. Il faisait super beau. J'ai pris un coup de soleil sur le haut du front, encore. Et je me souviens de tout.

Encore du cool : j'ai voulu faire un virement de mon compte courant vers mon livret jeune, et je n'ai pas pu. Pourquoi? Pas parce que j'étais fauchée... mais parce que j'avais atteint la limite que mon livret jeune pouvait accueillir! 1 600€! Je ne réalise toujours pas que mon compte est bien positif cette fois. La raison de ce soudain enrichissement, c'est que j'ai obtenu une bourse de scolarité de mon école (1 300€).
(Mais je me sens toujours aussi pauvre, et je n'ose rien dépenser. Il suffit que je pense aux galères de la rentrée pour me dire que c'est bon, je ne touche à rien. Et même en ne touchant à rien, je me dis que je vais encore me retrouver dans une mouise sans nom en Suède. Mon état alterne entre excitation totale à l'idée de partir, et grosse angoisse.)

Encore un peu de cool : je suis rentrée à ma maison. C'est cool, mais j'ai eu 2 jours de repos et je suis encore crevée, et pourtant, je commence mon stage demain.

Un dernier cool : Machu Picchu de The Strokes.

Du moins cool : les partiels... Brrr. J'ai tellement aimé que je pense m'en refaire une petite session en juin.

Du vraiment pas cool : je n'ai plus de téléphone... je suis allée en acheter un nouveau hier matin (encore plus basique que celui d'avant), et j'ai dû y retourner dans la soirée parce que j'ai eu un problème... et forcément, c'est le moment qu'a choisi le serveur pour planter et rendre impossible tout changement de carte sim. Je n'ai donc pas de téléphone, et ça me stresse pour demain matin vu que je commence mon STAGE et que je suis une paniquée de la vie (et si j'arrive en retard, comment je vais prévenir?)

Du pas cool non plus : c'est définitif, mes cuisses et mes fesses n'ont jamais été aussi molles... il FAUT que je fasse du sport.

Voilà, c'est tout en fait.

Sinon, ma décision est prise : je n'aurai JAMAIS d'enfants. Je les déteste bien trop pour ça. (Et leurs parents encore plus)(no offense M* ;-), juste une très mauvaise expérience qui a duré 4h30 dans un train)

Sinon, ces dernières semaines, il y a eu une situation plutôt ambigüe avec un mec (LE mec, plutôt).

Bon, c'est pas le tout mais j'ai du retard sériesque à rattraper (les partiels, c'est définitivement trop nul).