Je reviens après près d'un mois d'absence mais je n'ai presque rien à écrire si ce n'est : tout va bien, je suis heureuse. Je crois que je suis aussi étonnée que lui de la tournure et de l'ampleur que prend notre histoire. Mais c'est bien, et c'est bon...

Mon frère est revenu mardi après trois semaines de vacances en métropole. Je n'ai dormi chez moi que deux nuits... Trois semaines passées avec lui, trois semaines vraiment très chouettes... Passer des soirées tranquilles chez lui après le boulot, aller parfois boire un verre dans un lieu sympa. Prendre les petits-déjeuners sur sa terrasse, avec vue sur l'Océan Indien. Goûter à sa cuisine (il est doué) ou parfois juste passer une soirée à grignoter du saucisson et du fromage avec un peu de vin (nous partageons ce goût commun...). Passer de très bons WE avec lui. Aller voir un concert d'accordéons génial et enchaîner sur une très bonne soirée dans la boîte gay, avec beaucoup de nos collègues. Faire la fermeture de la boîte, et finir chez un collègue pour un dernier verre ou une omelette petit-déjeuner, et rentrer se coucher à 8h. Sortir avec certains collègues et leurs familles le WE, et ne pas trop se cacher, sans jamais s'afficher. Goûter le massalé porc fait maison d'un des collègues, et le manger avec les mains, dans une feuille de bananier. Aller fêter plusieurs anniversaires dans un restaurant de plage avec ces mêmes collègues, manger très bien, et passer l'après-midi sur la plage. Passer de bons moments tous ensemble. Aller fêter tous les deux son anniversaire et le mien. Rentrer ensuite chez lui, et s'arrêter sur le bord de mer parce que des baleines s'en donnent à coeur joie tout près des côtes. Passer des journées à ne rien faire, à rester chez lui et regarder Arrested Development (parce que oui, il CONNAÎT Arrested Development...) ou à écouter de la musique ou à l'écouter jouer de la musique. Aller faire une petite rando sympa là où la lave du volcan s'est déversée dans l'océan il y a quelques années. En profiter pour faire une balade agréable dans la grosse ville du sud de l'île après. Trois semaines avec aussi des doutes parfois, des remises en question...

Je n'ai aucune idée de comment expliquer ça. Je suis juste heureuse, amoureuse et aimée. Et j'avoue qu'en ce moment c'est comme si plus rien ne comptait sauf lui. Mais je ne suis pas naïve, et il est plus raisonnable que moi. On sait qu'on n'a pas d'avenir ensemble, alors on en profite juste un maximum.

La semaine prochaine, il rentre pour 10 jours en métropole. Je crois que je vais trouver le temps long...