Ce matin, en me réveillant, j'étais hantée par la pensée que fin juillet tout ce rêve prendra fin. Hantée aussi par la pensée que revenir à la Réunion une fois diplômée ne me semble plus aussi simple. D'un point de vue professionnel, ce n'est pas une très bonne idée. De toute façon, est-ce qu'il aurait envie que je revienne? On en parle régulièrement mais c'est aussi flou pour lui que pour moi.

Bref, incapable de me sortir ces idées de la tête, j'ai eu le cafard toute la journée.

Et ce soir, en sortant mon bol de soupe (j'ai une vie palpitante) du micro-ondes et en voyant sur le dessus une espèce de croûte qui formait un coeur, un peu comme sur la photo de Yann Arthus-Bertrand vachement connue de Nouvelle-Calédonie, ça m'a fait un peu sourire et penser à lui.

Et puis, mes mauvaises pensées sont revenues et je me suis demandé ce que j'allais devenir, comment j'allais vivre une fois que ce rêve prendrait fin.

(Enfin bon, j'ai deux lettres de motivation qui m'attendent, ça me tiendra l'esprit occupé.)

(Des fois je me demande si mon iPod ne se foutrait pas un peu de ma gueule en jouant les chansons qu'il ne faut pas au moment où il ne faut pas.)

(Je sais, je suis pathétique. Des gens rompent tous les jours, et tout le monde finit par s'en remettre.)

(Mais COMME même, quoi.)

J-3.