24h que j'ai quitté la Réunion.

J'ai l'impression que tout ce que j'y ai vécu n'était qu'un rêve, tellement ça me paraît loin déjà. Pourtant il me suffit de voir son visage sur skype tout à l'heure pour me demander ce que je fiche ici... J'essaie de ne pas me morfondre, il me l'a demandé. Mais c'est dur. Hier soir, j'ai réussi à ne pas pleurer jusqu'au moment où j'ai dû le laisser pour aller passer les contrôles. J'essaie de me concentrer sur les choses que je dois faire :

  • trouver un appartement à Lille (le retour des galères, bonjour!)
  • lire les bouquins que je dois lire pour la rentrée (en anglais OMG, je n'ai pas parlé anglais depuis mon retour de Suédie, et OMG un bouquin de finance en anglais, autant se tirer une balle tout de suite)
  • réussir ma dernière année d'études et être diplômée
  • trouver un stage de fin d'études

C'est tout. Je dois me concentrer sur ça histoire que cette année passe le plus vite possible. Et c'est tout. Après on verra. Après on se verra? Le champs des possibles est vaste. On aura le temps d'en discuter. A la fin de l'année, déjà, par exemple, puisqu'il vient en métropole (best Christmas present ever!).

Sur ce, je vais essayer de passer ma première nuit sans lui (je suis sûre que je vais le chercher dans le lit jusqu'au petit matin).