C'est si long.

On a fait plus de la moitié jusqu'au 26 décembre, et même s'il ne reste "que" 70 jours, cette séparation géographique me pèse terriblement...

Aujourd'hui, on a pris nos billets de train pour se retrouver à Paris le 26 décembre (il arrive le 23 mais il passe Noël avec ses parents). J'arriverai avant lui, et je me réjouis déjà de l'attendre sur le quai de la gare à 18h20...