49.

Je suis partagée entre les "ahhh, enfin, dans 49 jours, je rentre à "ma maison"" et les "oh mon dieu, je ne vais jamais pouvoir faire tout ce que je dois faire pendant ces 49 jours".