Le problème quand on ne poste pas régulièrement, c'est qu'on ne sait pas par où commencer quand on revient. Enfin, c'est mon problème en tout cas.

Je suis fatiguée, j'ai besoin de vacances, mon voisin vient de m'annoncer qu'ils font la fête ce soir (youpi bande de connards) et je n'aime toujours pas les gens.

Bref. Je commence à avoir des doutes sur ma santé mentale. Jusqu'ici, j'arrivais à peu près à faire illusion mais maintenant c'est plus difficile. Ce blog n'a jamais aussi bien porté son nom. Enfin si, mais ça fait longtemps qu'il ne l'avait pas aussi bien porté.

Je suis fatiguée, j'ai trop de boulot et je ne dors pas assez. Je bois trop. J'ai eu 25 ans (WHAT THE FUCK) et j'ai toujours l'impression d'avoir 16 ans dans ma tête. C'est épuisant d'être moi, et je pense que ça doit être épuisant de vivre avec moi. Parfois je me dis qu'il devrait me quitter.

Bref, je suis donc censée être une adulte maintenant. Enfin ça fait quelques années que je suis censée l'être mais 25 ans ça sonne quand même comme le début d'un nouveau truc. Enfin je crois. C'est probablement mon côté névrosé.

Mon CDD touche bientôt à sa fin et on risque de me proposer un CDI tout bientôt. Etant donné le montant qui tombe tous les mois sur mon compte en banque, je vais accepter. Mais il y a toujours une petite voix dans ma tête qui me dirait de faire le contraire, de dire à tout le monde d'aller bien se faire foutre, et de me casser très loin très loin d'ici. Je crois que mon rêve serait un peu d'aller élever des chèvres dans les montagnes. Je ne sais pas si le travail salarié est quelque chose pour moi. En tout cas, pas avec le chef que j'ai actuellement... L'avantage c'est que ma boîte s'est fait racheter le mois dernier et que depuis j'ai un nouveau chef-chef. Le chef de mon chef est une femme, une métropolitaine, très sympathique au demeurant et ça passe mieux avec elle. Have I ever mentionned that my boss is an asshole?

Bref. On verra.

Sinon, j'ai eu un accident de voiture. J'ai renversé un type en scooter en rentrant du boulot. Ou plutôt, un type en scooter m'a grillé la priorité et est venu s'encastrer dans l'avant de ma voiture. Et honnêtement, en sortant de mon véhicule (un 4x4 donc), j'ai cru que je l'avais tué. Il faut dire que cet abruti (il n'est pas mort, rassurez-vous, il n'a même rien eu de cassé, juste des égratignures... ce n'était pas son heure) ne portait ni CASQUE (ce sont les champions ici pour rouler sans casque, sans lumières, sans rien), ni protection, ni rien, et qu'il avait fumé autre chose que du tabac (m'ont dit les pompiers pendant que je sanglotais comme une folle dans le camion). Dire que j'ai été traumatisée est faible. Un de mes collègues a bien résumé la chose : "je ne sais pas ce qui s'est passé dans ta tête pour que ça te touche comme ça". Bref, moi non plus. Sauf que c'était mon 1er accident, et que what if je l'avais tué, hein. Bon plus de peur que de mal, il est sorti de l'hôpital le lendemain. Ma voiture est resté au garage pendant 1 mois. Et en attendant, j'ai eu une chance de dingue car ma nouvelle chef-chef m'a prêté une voiture.

Bref.

J'ai besoin de vacances. J'ai envie de revoir ma famille. Mon père devait venir et puis non. Ils me manquent. La métropole me manque. La Réunion peut être étouffante finalement.

Bref. Rien de nouveau sous le soleil...

Je ne suis pas sûre que ce blog ait encore un intérêt à exister. Je crois que je suis un peu nostalgique du temps où je venais écrire régulièrement.

Bref.